MELI YELLOW

– Je voudrais dénoncer de quelle manière j’ai perdu ma lumière, protesta Le Jaune devant le Grand Nuancier.

– Je vous écoute, répondit ce dernier sur un ton réglementaire.

– J’ai dû céder ma place de couleur de l’année, moi la primaire, à une secondaire, un mauve, qui plus est, se signe en anglais : Very Peri.

– Y voyez-vous une infamie ?

– J’en pleure jour et nuit.

– Oui ?

– Mais que deviennent les nuances de la vie sans ma présence ?

Celle du beurre frais sur une tartine grillée, l’ondoiement des champs de blé, le poudré du safran, le ravissement des boutons d’or, l’ambre de l’aurore, le …

– Il suffit, dit le juge tout étourdi par cette chromie litanie. Vous vous croyez remarquable au point d’éclipser vos semblables ? Chaque couleur en son temps. Dossier classé. Au suivant !

Et le jaune dans l’infamie du mépris? Qu’advienne le règne du Very Peri…

Mais soudain s’élève une douce clameur, sourde à l’oreille du Grand Nuancier. La note acidulée des citrons de Menton, le frisson des pompons de mimosa tout en floraison parfumée, le drapé diapré d’un torchon déplié, quelques kiwis bien avisés d’interpeller le plaignant éconduit.

– L’expression de notre couleur se fiche bien d’être à l’honneur d’une tendance. Réjouissons-nous de notre existence éphémère en radieux jaunes divers d’hiver…

PAMPLEMIMOSA

Bientôt la Chandeleur.

Des crêpes nappées d’un pamplemousse curd, cela vous tente ?

On joue à fond l’amertume de l’agrume adoucit par le parfum de fleurs de mimosa.

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 1 dizaine de minutes

Les ingrédients :

2 pamplemousses bio

40 g de fleurs de mimosa

150 g de sucre semoule

2 œufs

2 c. à s. rases de fécule de maïs

40 g de beurre ½ sel

Première étape :

Égrappez les fleurs de mimosa. Baignez-les rapidement dans un bol d’eau froide pour éliminer les poussières et hôtes indésirables. Égouttez-les.

Prélevez le zeste d’un demi pamplemousse. Pressez-les deux pour obtenir 30 cl de jus. Portez-le à frémissement dans une casserole avec le sucre. Versez les fleurs de mimosa. Laissez infuser à couvert jusqu’à complet refroidissement. Filtrez en pressant bien sur les parois. Reversez dans la casserole.

Deuxième étape :

Fouettez dans un bol les œufs avec la fécule de maïs.

Portez à frémissement le jus de pamplemousse. Ajoutez-le petit à petit tout en fouettant dans le bol puis reversez le contenu dans la casserole.

Faites cuire à feu très doux en remuant régulièrement jusqu’à obtenir une texture de crème nappante.

Hors du feu, incorporez le beurre.

Laissez refroidir avant de versez dans un pot et de placer au réfrigérateur.

Savourez sur des crêpes, des scones, un cake, dans une Pavlova ou un fromage blanc.

Focus :

Tous les agrumes ont leur singularité. Jouez la carte de la curiosité gustative en réalisant ce curd avec des citrons bergamotes, oranges sanguines ou mandarines.

Le switch :

Pas de fleurs de mimosa ? Ajoutez deux gouttes d’huile essentielle de mandarine ou un voile de cannelle en poudre.

Ficelles de cuisine :

Si vous avez la chance de profiter de la floraison d’un mimosa, tentez d’en faire un sirop délicieusement parfumé. Retrouvez ma recette de Crêpes :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.