LE PLAT DE LA SAINT VALENTIN

 

14 FÉVRIER

 

HOUMOUS D’AMOUR

 

Pour 6 personnes

Préparation : 20 minutes

Trempage : 12 heures

Cuisson : 1 h 30

 

Ingrédients

250 g de pois chiches

250 g de ricotta

1 citron vert

2 gousses d’ail

3 cm de gingembre

4 c. à s. d’huile de sésame grillé

Sel, poivre

Bicarbonate de soude

 

Pour la première étape :

Faites tremper les pois chiches dans un grand bol d’eau froide avec une bonne pincée de bicarbonate de soude pendant 12 heures.

Rincez-les abondamment.

Versez-les dans une casserole avec 1 l d’eau et une pincée de bicarbonate de soude. Faites cuire à feu doux et à couvert pendant 1 heure 30. Salez en fin de cuisson.

Égouttez les pois chiches puis versez-les dans un bol avec un grand volume d’eau froide. Frottez-les entre vos mains. Leurs peaux vont se détacher et remonter à la surface. Retirez-les et recommencez autant de fois que nécessaire. Égouttez-les.

 

Pour la deuxième étape :

Pelez, hachez l’ail.

Épluchez, râpez le gingembre.

Prélevez le zeste et le jus du citron.

Mixez les pois chiches avec la ricotta, l’huile de sésame, l’ail, le gingembre, le zeste et le jus de citron. Salez, poivrez.

Réservez au frais.

 

Pour la troisième étape :

Dressez l’houmous dans un bol. Donnez un tour de poivre du moulin et arrosez d’un filet d’huile de sésame.

Pour plus de gourmandise, ajoutez des grains de grenade et de la coriandre ciselée.

 

Savourez avec des gressins, du pain grillé, des bâtonnets de légumes ou des rondelles de radis.

 

Ficelles de cuisine :

Le pois chiche : cette légumineuse bon marché, saine, délicieuse alternative aux protéines animales a presque tout pour plaire… Encore faut-il connaître quelques astuces pour éviter son seul défaut : les tempêtes intestinales.

Comment contourner la nature fermentescible des pois chiches ? En prenant le temps en trois étapes.

– On les trempe un minimum de 12 heures dans un grand bol d’eau de source ou filtrée avec une pincée de bicarbonate de soude. Histoire d’attendrir sa peau épaisse d’où vient la problématique. On rince abondamment.

– On cuit en cocotte dans un grand volume d’eau non salée en compagnie d’une armée carminative : thym, romarin, sarriette, ail, gingembre, fenouil, cardamome, graines de cumin, de carvi, d’anis… Sans oublier la pincée de bicarbonate de soude. Respectez le tempo d’une cuisson lente et douce à couvert environ 1 heure 30. Salez puis laissez tiédir.

On les pèle pour éliminer leur peau. Égouttez les pois chiches puis versez-les dans un bol avec un grand volume d’eau froide. Frottez-les entre vos mains. Leurs peaux vont se détacher et remonter à la surface. Retirez-les et recommencez autant de fois que nécessaire.

 

Powerfood :

Un apéritif sain qui évite l’acrylamide, une substance cancérigène que l’on retrouve dans les chips et biscuits apéritifs.

 

Le switch :

Pas de pois chiches ? Tentez avec des haricots blancs.

Printemps

Eté

Automne

Hiver

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *