POLENTA DE PRINTEMPS

J’aime sentir le frémissement de la nature sous l’insistance du soleil, accompagner en référé les bourgeons qui se déplient, se défroissent.

Leurs nuances de verts comme autant de petits pompons à l’avant-garde de l’arborescence.

Elle déploiera sans tarder sa superbe.

Le ton est donné.

Envie d’un premier déjeuner sur l’herbe…

POLENTA DE PRINTEMPS

La recette

Salé, sucré, amer, acidulé et umami : les 5 saveurs sont toutes réunies dans cette recette toute simplette.

Pour 4 personnes

Préparation : 30 minutes

Cuisson : 20 minutes

LES INGRÉDIENTS

Le pain

300 g de semoule fine de maïs

80 cl de lait entier

3 œufs

8 c. à s. d’huile d’olive

150 g de parmesan râpé

300 g de carotte râpée

50 g de pignons de pins

50 g de noisettes concassées

1 zeste de citron

Sel, poivre, curry

La sauce :

1 filet de maquereau fumé

25 cl de crème fleurette

1 c. à s. de moutarde en grains

4 c. à s. de câpres

1 oignon rouge ciselé

1 zeste de citron

Poivre, curry en poudre

La part végétale :

Pétales d’endives jaunes et carmines

Barbe de capucin, frisée, scarole…

Rondelles de kiwi

Quartiers d’orange

Première étape :

Préparez le pain de polenta.

Portez le lait à ébullition. Versez la polenta en pluie fine. Faites cuire à feu doux en remuant régulièrement pendant 4 à 5 minutes. Hors du feu ajoutez l’huile d’olive, le parmesan, la carotte râpée, les pignons et les noisettes. Salez, poivrez, ajoutez du curry à votre convenance.  Séparez les blancs des jaunes. Ajoutez ces derniers à la polenta. Montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement. Versez la préparation dans un moule huilé. Enfournez dans un four préchauffé à 180 °C pour 20 minutes de cuisson. Laissez refroidir avant de démouler puis réservez au frais 12 heures.

Découpez le pain de polenta en tranches fines puis passez-les sous le gril du four quelques minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’elles soient dorées et croustillantes.

Deuxième étape :

Préparez la sauce. Retirez la peau du maquereau, coupez-le en morceaux, mixez-le finement avec la crème. Ajoutez la moutarde, l’oignon, les câpres, le zeste de citron, le curry à votre convenance. Poivrez. Vérifiez l’assaisonnement. Si besoin ajoutez du sel, mais le maquereau fumé en contient suffisamment. Pour les palais qui aiment l’acidité, on peut ajouter quelques gouttes de jus de citron.

Le dressage :

Placez 2 tranches de polenta grillée dans les assiettes. Disposez harmonieusement toutes les petites verdures et les fruits autour. Arrosez généreusement de sauce. Savourez aussitôt.

Ficelles de cuisine :

La présence de fruits acidulés vient cingler la douceur de la polenta et l’amertume des salades. Vous pouvez les adapter selon la saison : groseille, cassis ou fraises en été. Kaki et raisin à l’automne.

Powerfood :

Les salades d’hiver sont réputées pour leur amertume. C’est une bénédiction pour notre foie.  Non seulement cette saveur active la production d’enzymes digestives mais soutient l’activité hépatique dans la digestion des graisses.

Le switch :

Pour une version végétarienne, remplacez le maquereau par du paprika fumé ou du sel des vikings (un sel fumé).

Dernières recettes

Archives

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.