KIWIS VENT D’EST

 

 

Le vent d’Est souffle et accentue la sensation de froid.

Un froid piquant, insistant à infiltrer les interstices laineux entre mes deux tours d’écharpe.

Le jardin est une désolation au lendemain des longues journées de pluie.

Seules les bruyères semblent résister avec indifférence, près de l’actinidia, l’arbre à kiwi. Lui aussi a perdu son allure, dans son entrelacs de branches dépourvues de feuilles depuis l’automne, découvrant ses fruits peu engageants avec leur peau maronnasse et velue.

Ils cachent bien leur beauté intérieure, cette splendide géométrie de vert grainée de noir.

Presque à maturité.

Pourtant depuis quelques jours, les oiseaux tournent autour pour s’en nourrir.

D’abord les pies et les corneilles dont leur force de bec les détache et creuse leur chair encore ferme. Puis, c’est au tour des plus petits, passereaux et grives, de picorer ce qu’elles ont bien voulu laisser.

Il est temps de cueillir avant que tout ne soit dévasté.

Les laisser mûrir à l’abri pour que leur chair gagne en sucre et jutosité.

Mais pourquoi attendre ?

Si je les utilisais maintenant ?

Les fruits ne sont pas les obligés du dessert.

Préparer ces kiwis en condiment acidulé pour donner du vif au gras d’une rillette de truite fumée.

Une assiette que vient de me souffler le vent d’Est.

Comme un coup de bec dans la promesse d’un fruit…

 

 

 

 

LA RECETTE

KIWI EN CONDIMENT, RILLETTES DE TRUITE FUMÉE

 

Pour 8 personnes

Préparation : 25 minutes

 

Pour les rillettes :

360 g de truite fumée (12 tranches)

300 g de cottage cheese*

10 brins d’aneth

3 c. à s. d’huile d’olive

Poivre du moulin

 

Pour le condiment au kiwi :

2 kiwis à peine mûrs

½ avocat

1 échalote

6 c. à s. d’huile d’olive

Fleur de sel, poivre du moulin

 

1 radis red meat*

1 petite botte de cresson

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la première étape :

Coupez en petits morceaux les tranches de truite fumée.

Ciselez l’aneth.

Mélangez tous les ingrédients des rillettes.

Réservez au frais.

 

Pour la deuxième étape :

Épluchez, coupez-les en 4 les kiwis, puis retirez leur partie blanche.

Détaillez-les en petits cubes, ainsi que l’avocat.

Ciselez l’échalote.

Mélangez tous les ingrédients du condiment.

 

Pour la troisième étape :

Lavez, essorez le cresson.

Épluchez puis émincez finement à la mandoline le radis red meat.

 

Le dressage :

En un plat généreux pour un apéritif dinatoire.

Ou en assiette individuelle pour une entrée.

Déposez un peu de rillette de truite fumée dans un cercle.

Posez dessus une rondelle de radis red meat.

Parsemez de cresson et d’autres rondelles de radis.

Arrosez du condiment au kiwi.

 

 Servez avec des tranches de pain toasté ou des crackers.

 

 

 

 

 

DÉCOUVREZ LA RECETTE EN VIDÉO

 

 

Focus :

Le radis red meat ou radis pastèque offre sa couleur sublime aux plats d’hiver. À défaut, prenez du radis noir.

 

Powerfood :

Une belle assiette qui apportent les bienfaits des végétaux. Préparez-la au dernier moment pour évitez l’oxydation des vitamines.

La truite fumée est une bonne source de protéines et d’oméga-3. Privilégiez celle d’élevage bio et surtout n’ajoutez pas de sel dans les rillettes. Comme tout poisson fumé, elle est suffisamment salée.

 

Le switch :

Pas de cottage cheese ? Une faisselle, bien égouttée, sera toute aussi délicieuse.

Pas d’aneth ? Prenez de la ciboulette ou de la coriandre.

Dernières recettes

Archives

Commentaires

    1. Oui, c’est facile à réaliser parce que je ne souhaite qu’une seule chose: vous donner envie de cuisiner tous les jours des plats sains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *