LES GALETTES D’ÉMILIE

 

Elle revient à la maison, avec la gaité enfantine d’offrir un petit bouquet de fougères et de fleurs de fenouil à sa grand-mère Émilie. Passée le pas de la porte de la cuisine, elle aperçoit posés sur la table, le saladier en verre fumé d’une couleur improbable, un jaune qui hésite entre le moutarde et l’ocre, et le torchon propre plié en quatre, l’élément clé de ce qui se joue maintenant. Émilie râpe avec attention des pommes de terre, relève son regard pour lire dans celui de sa petite fille la joie des yeux qui brillent. Parce que tout à l’heure, il y aura des galettes dans son assiette. Oh, ce n’est pas bien compliqué de faire plaisir, juste des pommes de terre, un oignon, du persil mélangés puis frits à la poêle avec un filet d’huile d’olive. Mais il faut le faire bien. Alors elle déplie le torchon, verse au centre la râpée, puis d’un geste lent et habile, rassemble les coins pour les vriller jusqu’à l’étouffement des pommes de terre, comme des poissons pris dans la nasse. Elles suintent généreusement au-dessus du saladier puis le flot faiblit. Émilie resserre l’étau, les mains se crispent pour que fléchisse cette poche de résistance, pour traquer l’extrême exsudation. Une dernière offensive puis c’est la fin. Le torchon déploie sa fronde. C’est là tout le secret du croustillant de ses galettes… Servies sans façon avec une soupe. La sobriété heureuse…

 

Cette petite histoire, c’est celle de Martine qui m’a touchée pour la deuxième recette du #challenge Et si ma prochaine inspiration, c’était vous ?

Surtout ne rien changer à la recette des galettes, mais j’ai imaginé une soupe d’été, froide et sans cuisson, pour les accompagner.

 

GALETTES DE POMMES DE TERRE

VELOUTÉ DE POIVRONS

 

Pour 4 personnes

Préparation : 45 minutes

Cuisson : 15 minutes

 

Les ingrédients 

 

Pour les galettes

800 g de pommes de terre

1 oignon

10 brins de persil

3 c. à s. d’huile d’olive

Sel, poivre

 

Pour le velouté de poivrons

4 poivrons jaunes

400 g de tomate ananas

120 g de tofu soyeux

2 gousses d’ail

5 c. à s. d’huile d’olive

1 c. à c. de fenugrec en poudre

Sel, poivre

 

8 tomates cerises

2 c. à s. de pignons de pin

Fleurs de fenouil

 

Pour la première étape :

Préparez le velouté de poivrons.

Coupez la tomate en gros cubes. Retirez les graines et les parties blanches des poivrons. Émincez-les.

Pelez, hachez les gousses d’ail.

Mixez finement tous ces éléments avec l’huile d’olive. Passez au chinois.

Mixez le velouté avec le tofu soyeux, le fenugrec. Salez, poivrez. Réservez au frais.

 

Pour la deuxième étape :

Préparez les galettes.

Épluchez, râpez à la grosse grille les pommes de terre. Déposez-les sur un torchon propre. Rassemblez les pointes et tordez le torchon au-dessus de l’évier pour éliminer le maximum d’eau de végétation. Séchez soigneusement. Versez dans un bol avec le persil ciselé et l’oignon finement émincé. Ajoutez l’huile d’olive. Salez, poivrez. Mélangez bien.

 

Pour la troisième étape :

Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle. Déposez des petits tas de la préparation puis aplatissez-les avec une cuillère pour former des galettes. Faites cuire à feu moyen pendant environ 7 à 8 minutes. Lorsqu’elles sont bien dorées, retournez-les et poursuivez la cuisson environ 7 à 8 minutes. Déposez-les sur un papier absorbant. Réservez au chaud.

 

Le dressage :

Répartissez le velouté dans les bols. Parsemez des pignons de pin torréfiés, des tomates cerises et de fleurs de fenouil. Ajoutez un petit filet d’huile d’olive.

Servez avec les galettes bien chaudes.

 

Focus :

Le fenugrec est une plante proche du trèfle, cultivée depuis des millénaires pour ses graines aux vertus thérapeutiques et aromatiques.

Sa saveur détonne, entre la noix de Grenoble, le curry et le céleri. Invitez-le dans une purée de pomme de terre, sur un poisson ou un fromage blanc aux herbes.

 

 

Ficelles de cuisine :

Pour que les galettes soient bien croustillantes, il ne faut surtout pas rincer les pommes de terre pour conserver leur amidon. En revanche, essorez-les et séchez-les soigneusement.

Pour plus de saveurs, ajoutez les épices ou les herbes que vous aimez : basilic, ciboulette, curry ou cumin.

 

Le switch :

Pas de fleurs de fenouil ? Remplacez-les par de l’estragon ciselé.

On peut aussi réaliser la recette avec des poivrons rouges ou oranges mais évitez le vert qui s’avère… très amer !

Dernières recettes

Archives

Commentaires

  1. Bonjour,
    Merci beaucoup pour toutes vos recettes .
    Par quoi peut-on remplacer le tofu soyeux dans la recette du velouté de poivrons ?
    Très bonne journée

    1. Merci Evelyne pour votre commentaire. Remplacez le tofu soyeux par de la crème fraîche épaisse pour donner du corps au velouté. Ou si vous aimez, de la crème de coco.

  2. On a tous une grand-mère Émilie chez soi qui nous cuisine de simplissimes mais ô combien délicieuses recettes qui exhalent nos papilles à jamais.
    Oh merci Dom !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *