TARTELETTES ROSE NAVET

 

 

 Le chef triplement étoilé du restaurant parisien l’Arpège, Alain Passard , a fait sensation il y a quelques années en donnant une nouvelle dimension à la tarte aux pommes.

Sa création, brevetée, appelée Bouquet de roses, est sublime car elle relève à la fois de la maîtrise de la couture pour la découpe en bandes du fruit, de la peinture pour la beauté du résultat et bien sûr de la gastronomie, tant c’est un pur délice.

Comme toute idée géniale, elle est devenue virale et nous sommes nombreux à nous être appropriés de cette recette pour tenter d’apporter à nos desserts une dimension bucolique.

De retour du marché avec une botte de navets nouveaux, leur délicatesse m’a inspirée pour les enrubanner de pâte feuilletée. Et faire à mon tour, la fameuse tarte. Une version salée, en toute modestie, qui me donne l’occasion de remercier au passage, la générosité de ce chef, tant sa rencontre a changé le cours de ma cuisine.

 

 

 

 LA RECETTE

TARTELETTES ROSE NAVET

 

Pour 4 personnes

Préparation : 25 minutes

Cuisson : 45 minutes

 

4 navets

1 rouleau de pâte feuilletée

30 de beurre salé

20 g de miel

Poivre blanc

 

Pour la première étape :

Épluchez les navets.

Émincez-les à la mandoline en tranches fines d’environ 2 mm.

Faites fondre le beurre avec le miel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la deuxième étape :

Coupez la pâte feuilletée en 4 bandes d’environ 40 cm x 6 cm.

Déposez des lamelles de navet sur la moitié supérieure de chaque bande en les faisant légèrement se chevaucher.

Badigeonnez-les de beurre au miel.

Repliez la partie inférieure de la bande dessus.

Roulez-la sur elle-même pour former une rose.

Déposez-la aussitôt dans une petite caissette ou un moule à muffin beurré.

Placez au congélateur pour 5 minutes.

Préchauffez votre four à 180°C.

 

 

 

Pour la troisième étape :

Badigeonnez délicatement une seconde fois les roses avec le beurre au miel.

Enfournez pour 10 minutes de cuisson.

Baissez la température à 160 °C.

Poursuivez la cuisson pendant 35 minutes.

Laissez tiédir 5 minutes avant de démouler.

Badigeonnez une dernière fois de beurre au miel.

Donnez un tour de poivre du moulin.

 

 Servez accompagné d’une salade verte et de quelques physalis.

 

 Ficelles de cuisine :

Pour faciliter la réalisation, il est important que la pâte feuilletée soit bien froide.

Le passage de quelques minutes au congélateur avant cuisson permet à la tartelette de maintenir sa forme.

Je ne rajoute pas de sel car la pâte feuilletée et le beurre salé suffisent à mon goût.

 

Le switch :

Le physalis apporte une petite acidité pour équilibrer le plat. Remplacez-le, selon les produits de saison, par des tomates cerise, des quartiers de clémentine ou des groseilles.

Dernières recettes

Archives

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *