MÉLI-MÉLO D’AUTOMNE

Il suffit d’une bourrasque pour que feuilles et fleurs au point ultime de leur rupture sur tige, tentent la voltige d’une apesanteur frivole avant de s’échoir sur le sol.

Tombées de haut pour rejoindre un fouillis feuillu qui, si le temps et les hommes s’emploient à n’en rien faire, deviendra terreau. Vertueux méli-mélo.

Comme ma soupe des dernières instances du frigo. Un velouté de chou rouge amendé de raisins, noisettes et graines germées, hardiment cinglé par du citron et gingembre frais. Un tout autre pêle-mêle végétal qui se fond et se confond aux couleurs automnales…

VELOUTÉ DE CHOU ROUGE

La recette

Pour 4 personnes

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 20 minutes

Les ingrédients :

500 g de chou rouge

200 g de pommes de terre

1 bel oignon rouge

3 c. à s. d’huile d’olive

1 c. à s. de crème fraîche

1 cube de bouillon de volaille

½ jus de citron

2 cm de gingembre

1 gousse d’ail

Sel, poivre

Le topping :

Grains de raisins

Chou rouge cru râpé

Noisettes torréfiées

Graines germées de chou rouge

Feuilles de coriandre

Première étape :

Épluchez, ciselez l’oignon.

Épluchez, coupez en petits cubes les pommes de terre.

Râpez grossièrement le chou.

Deuxième étape :

Chauffez l’huile d’olive dans un faitout. Faites rissoler l’oignon et les pommes de terre pendant 5 minutes à feu moyen. Ajoutez le chou râpé. Poursuivez la cuisson 5 minutes en remuant régulièrement. Couvrez d’eau bouillante à hauteur. Ajoutez le cube de bouillon de volaille. Salez légèrement. Faites cuire à petits frémissements pendant 20 minutes environ. Les pommes de terre et le chou doivent être fondants.

Troisième étape :

Épluchez, râpez le gingembre.

Épluchez, hachez l’ail.

Mixez la soupe. Ajoutez la crème, le gingembre, l’ail et le jus de citron. Poivrez.

Répartissez dans les bols puis ajoutez le topping.

Savourez aussitôt.

Ficelles de cuisine :

Il est important de couper les pommes de terre en petits cubes pour une cuisson homogène, le chou râpé cuisant plus vite.

Mixez la soupe en ayant préalablement filtré l’eau de cuisson et ajoutez-la au fur et à mesure jusqu’à obtenir la consistance souhaitée.

Powerfood :

Le gingembre frais est un allié de la digestion en stimulant la production de la bile. Parfait pour aider le foie à métaboliser les graisses. De plus, il est souverain pour soutenir le feu digestif à l’approche des mois d’hiver.

Le switch :

Pas de gingembre frais ? Remplacez-le par du gingembre en poudre, ou du fenugrec.

Dernières recettes

Archives

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.